Dossier

Troisième journée de mobilisation pour les internes en colère Abonné

Publié le 20/01/2020
Troisième journée de mobilisation pour les internes en colère

Déjà plus d'un mois de mobilisation pour les médecins en formation
S. Toubon

Déclaré symboliquement jour le plus déprimant de l'année, le « blue monday » – troisième lundi de janvier – a inspiré la jeune génération. Les internes de médecine organisent aujourd'hui, à l'appel de leur Intersyndicale (ISNI), une troisième journée d'action pour dénoncer leurs conditions de travail et défendre leur formation. Horaires interminables, repos de sécurité bafoué, choix de stages anxiogènes ou vie chère, le bas de fer se poursuit. Les internes ont entamé une grève « illimitée » le 10 décembre, ouvrant un front jeune à l'hôpital que surveille de près le…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte