VERBATIM Alain Fischer  Abonné

Publié le 22/01/2018

Je crois qu'il faudrait ouvrir la possibilité de créer des embryons dans le but d'améliorer notre connaissance des premiers stades de la vie embryonnaire. Mais cela suppose que l'on réponde précisément aux questions concernant le consentement des parents.

 

Pr Alain Fischer, service d'Immunologie, greffe de moelle osseuse, maladie rare de l'hôpital Necker-Enfant Malade, ancien membre du CCNE.


Source : Le Quotidien du médecin: 9633