Enquête

Les logiciels en quête d’obligations conventionnelles  Abonné

Publié le 29/03/2012
1332984633334922_IMG_80313_HR.jpg

1332984633334922_IMG_80313_HR.jpg

1332984626333326_IMG_80308_HR.jpg

1332984626333326_IMG_80308_HR.jpg

1332984624333325_IMG_80307_HR.jpg

1332984624333325_IMG_80307_HR.jpg

1332984627333327_IMG_80309_HR.jpg

1332984627333327_IMG_80309_HR.jpg

1332984621333324_IMG_80306_HR.jpg

1332984621333324_IMG_80306_HR.jpg
Crédit photo : DR

1332984629333329_IMG_80310_HR.jpg

1332984629333329_IMG_80310_HR.jpg

Que l’on ait 20 000 clients ou 200… Il faut en passer par la nouvelle convention à laquelle seuls 3 % des médecins ont choisi de ne pas adhérer. L’avenir d’une solution métier est à ce prix. Et les utilisateurs ont été les premiers à interroger leur éditeur : Vous faites quoi pour mes points ? La CNAM a mandé le GIE SESAM-Vitale pour enquêter sur les intentions et les réalisations des éditeurs ; déjà trois enquêtes sont parues dont la dernière mise à jour le 9 mars *. À la première enquête, 35 éditeurs sur les 94 sollicités ont répondu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte