Dr Alain Choux, généraliste parisien : « Pourquoi je demande la radiation de Jérôme Cahuzac »

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 30/08/2018
choux cahuzac

choux cahuzac
Crédit photo : S. Toubon

Jérôme Cahuzac, condamné pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, a effectué cet été un remplacement d’un mois dans le dispensaire d'un village reculé de Guyane. Un recrutement médical qui n’est pas du goût du Dr Alain Choux, généraliste parisien volontiers procédurier.

Après avoir ciblé par le passé les Prs Bernard Debré et Philippe Even pour manquement à la déontologie, le Dr Choux a cette fois déposé une plainte le 30 juillet devant l'Ordre de Corse-du-Sud pour empêcher l’ancien ministre du Budget d’exercer. Il explique au « Quotidien » le sens de sa démarche disciplinaire contre le Dr Cahuzac.

LE QUOTIDIEN : Sur quels motifs avez-vous saisi le Conseil de l’Ordre ?

Dr ALAIN CHOUX : C’est simple : aujourd’hui, pour s'inscrire au conseil de l’Ordre des médecins, il faut justifier d'un casier judiciaire vierge. De toute évidence, ce n’est pas le cas de Jérôme Cahuzac. Je trouve le pouvoir politique et l’Ordre anormalement complaisants avec une personne qui a participé à des parjures et des manquements à tous niveaux.

Quelle sanction réclamez-vous ?

La radiation. Pour deux raisons : la première, c’est qu’il n’aura pas un casier judiciaire vierge avant l’été 2022 ou 2023. De surcroît, il n’a pas suivi de formation médicale continue. Quand quelqu’un veut reprendre une activité qui est à des années-lumière de la sienne, il doit passer un an dans un hôpital public pour une formation validante et à ses frais. C’est à vérifier, mais, de toute évidence, le Dr Cahuzac ne l’a pas fait.

Qui plus est, il n’a pas d’adresse professionnelle en Corse. Il a une maison en copropriété avec sa mère dans laquelle il n’a pas ouvert de cabinet médical sous prétexte qu’il n’a pas l’argent nécessaire pour le faire. Je demande sa radiation jusqu’à ce que son casier judiciaire redevienne vierge. Il pourra reprendre la pratique de la médecine dans quatre ans. À partir du moment où il a purgé sa peine, même s’il est probablement atteint par la limite d’âge, ça ne me pose pas de problème. 

Vous êtes convoqué pour une conciliation par l’Ordre de Corse-du-Sud, auquel le Dr Jérôme Cahuzac est inscrit. Qu’en attendez-vous ?

La date de conciliation fixée [initialement lundi 3 septembre 2018, NDLR] a été reportée au 24 septembre. Le Dr Cahuzac joue la montre car il n’a rien pour se défendre. De toute façon, je ne m’y rendrai pas. Je l’ai écrit au président du conseil départemental de Corse-du-Sud dans un courrier en réponse à sa convocation.

C’est impossible d’avoir une quelconque conciliation avec Jérôme Cahuzac du fait de ses dérives. J’ai demandé au président du conseil de l’Ordre de faire un constat de carence et de transmettre le procès dans les plus brefs délais à la chambre disciplinaire.


Source : lequotidiendumedecin.fr