Maladie de Parkinson

Améliorer la prise en charge de la douleur  Abonné

Par
Publié le 27/09/2018
parkinson

parkinson
Crédit photo : PHANIE

Pendant de nombreuses années, la douleur chronique dans la maladie de Parkinson est restée sous-estimée (1, 2). Sa prévalence peut être estimée entre 60 et 80 % selon plusieurs études épidémiologiques. La consommation chronique d’antalgiques chez les parkinsoniens en France est comparable à celle des patients ayant une pathologie rhumatismale. La douleur peut apparaître de manière précoce au cours de l’évolution de la maladie. Elle pourrait ainsi constituer un symptôme prémoteur, c’est-à-dire qui survient avant le début de la symptomatologie motrice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte