Suivi des délinquants sexuels

Le système structurellement défaillant  Abonné

Publié le 23/11/2011

LE DRAME de la jeune Agnès a focalisé l’attention des médias : scolarisée en internat au collège-lycée du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), l’adolescente de 13 ans a été assassinée et violée par un élève de l’établissement, qui a reconnu les faits. Ce lycéen de 17 ans mis en examen pour viol sur mineure en août 2010 dans le Gard avait effectué quatre mois de détention avant d’être placé sous contrôle judiciaire dès la fin de l’année 2010.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte