De plus en plus d’applications santé

Le smartphone, trousse médicale du médecin

Publié le 14/02/2011
1297688125226807_IMG_54043_HR.jpg

1297688125226807_IMG_54043_HR.jpg

1297688139227285_IMG_54135_HR.jpg

1297688139227285_IMG_54135_HR.jpg

1297688130226808_IMG_54044_HR.jpg

1297688130226808_IMG_54044_HR.jpg

1297688137227252_IMG_54123_HR.jpg

1297688137227252_IMG_54123_HR.jpg

1297688135226810_IMG_54046_HR.jpg

1297688135226810_IMG_54046_HR.jpg

1297688132226809_IMG_54045_HR.jpg

1297688132226809_IMG_54045_HR.jpg

TOUT sur mon smartphone… Le téléphone mobile connecté à Internet séduit de plus en plus les médecins : 36 % déclarent en posséder un et, pour les trois-quarts, il s’agit de l’iPhone d’Apple. Gilles Sonou, de Mobile Health, pense qu’aujourd’hui 40 % des médecins ont un iPhone, cette proportion atteignant 60 % dans certaines spécialités comme l’anesthésie-réanimation.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?