Dépistage du cancer du col de l’utérus : l’INCa lance un appel aux professionnels de premier recours  Abonné

Par
Publié le 27/01/2020

Crédit photo : PHANIE

Afin d’« enrayer la dégradation du pronostic du cancer du col de l’utérus », l’Institut national du cancer (INCa) renouvelle, à l’occasion de la Semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus (du 24 au 30 janvier), son appel aux professionnels de premier recours en faveur du dépistage. Gynécologues, médecins généralistes et sages-femmes sont invités à faire de la pédagogie auprès de leurs patientes et à engager « une discussion plus systématique » sur le sujet.

Une dégradation du pronostic

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte