AP-HP : 40 millions d'économies attendues sur les charges

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 29/06/2018

L'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé jeudi, à l'occasion de la présentation en conseil de surveillance de la dernière version de son budget prévisionnel, que le CHU va devoir économiser 40 millions d'euros de plus que prévu en 2018 sur ses charges. « Ces mesures de maîtrise des charges concernent les dépenses de personnel avec la mise en réserve de 0,5 % de la masse salariale qui se traduit par une nouvelle trajectoire de masse salariale, stable par rapport à 2017 », a précisé le directeur général Martin Hirsch. Un tour de vis qui inquiète les internes et chefs de clinique franciliens. 

Si le CHU a révisé à la baisse son hypothèse d’évolution de l’activité (+1,5 % au lieu de +2,5 % en volume de séjours), l'objectif de résultat sur le compte principal (-169 millions d'euros) est maintenu. Outre un effort sur la masse salariale, des économies sont attendues sur la « juste prescription » (recours aux biosimilaires et aux génériques). 

À l'hiver, la première version du budget prévisionnel prévoyait la suppression de 180 postes non médicaux.

Un million d'euros à l'international

L'AP-HP a également fait un point sur sa filiale internationale, ouverte début 2017, afin d'exporter l'expertise tricolore et répondre à des appels d’offres à l'étranger. L'année dernière, le CHU a signé 18 contrats dans treize pays : douze contrats hors formation (construction ou rénovation d’hôpitaux, assistance à maîtrise d’ouvrage ou technique) et six contrats de formation (management, recherche clinique). La filiale affiche un chiffre d’affaires de 1,3 million d'euros et un résultat excédentaire de 192 000 euros. 

 


Source : lequotidiendumedecin.fr