Nouvelle année, nouveau cadavre

Le saut de l’ange (2/6)  Abonné

Publié le 08/12/2016

Par Patrick Ferrer

— Cette histoire de « saut de l’ange » ne tient pas debout, commissaire ! Cette… fille est en train de nous gâcher le réveillon et elle ne veut rien entendre.

Le commissaire Paul Desjoux sourit d’un air compatissant. Les femmes n’avaient jamais eu la vie facile dans la police. Et Amélie Bourdin, la jeune légiste de la Police technique et scientifique, était encore un cas à part. Elle avait un don particulier pour vous faire tourner en bourrique avec ses théories. Il en savait quelque chose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte