Carmat, un cœur bien français...

... Pour combien de temps encore ?  Abonné

Publié le 27/11/2014
1417054390566078_IMG_142020_HR.jpg

1417054390566078_IMG_142020_HR.jpg
Crédit photo : DR

C’est sans doute le projet le plus fantasmatique de l’histoire de la médecine. Fruit des innovations médicale, électronique et aéronautique, le cœur bio-prothétique Carmat, « le cœur artificiel total le plus avancé au monde » (selon ses promoteurs), conjugue autonomie, miniaturisation, adaptation à la condition et au rythme de vie du patient, reproduction des battements, combinaison avec des membranes organiques bovines pour limiter le risque de rejet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte