Un virage à 180 ° de la recherche pour un traitement personnalisé

L'innovation à marche forcée et à temps réduit  Abonné

Par
Dr Alain Marié -
Publié le 19/09/2019
Thérapies cellulaires, intelligence artificielle… Le service Recherche et Développement de Novartis illustre la mutation de la big pharma en quelques années. Désormais, la priorité est donnée aux avancées thérapeutiques majeures, de plus en plus ciblées… en essayant de raccourcir le développement.

Crédit photo : Phanie

Il y a 5 ans, les médicaments innovants représentaient 56 % du chiffre d’affaires de Novartis. Aujourd’hui le pourcentage atteint déjà 80 %. La recherche Novartis (NIBR) regroupe 6 000 chercheurs travaillant sur près de 350 programmes de recherche (environ 90 entités moléculaires), couvrant 8 axes thérapeutiques. L’oncologie et l’immuno-oncologie mobilisent près de la moitié de cet effort de recherche, loin devant d’autres disciplines (ophtalmologie, respiratoire, neurologie…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte