Gain de mortalité dans CASTLE -AF

L'ablation pour FA défend sa place en cas d'insuffisance cardiaque  Abonné

Par
Publié le 01/02/2018

Est-il légitime de proposer une ablation dans la fibrillation auriculaire en cas d'insuffisance cardiaque (IC) ? À cette question jusque-là sans réel consensus, l'étude CASTLE-AF, présentée fin août à Barcelone au congrès de l'European Society of Cardiology (ESC) et publiée cette semaine dans « The New England Journal of Medicine », fait date.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte