Un lauréat du Prix Galien 2012 dans l’expectative

Généthon est coincé dans les starting-blocks  Abonné

Publié le 29/10/2012
1351476939384102_IMG_92565_HR.jpg

1351476939384102_IMG_92565_HR.jpg
Crédit photo : Christophe Hargoues/AFM

POUR SA 43e ÉDITION, le Prix Galien France a créé l’événement le 4 octobre dernier, en récompensant Généthon dans la catégorie « médicaments destinés aux maladies rares, thérapies cellulaires et thérapies géniques ». Quelques semaines plus tard, Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’association AFM-Téléthon et de Généthon, savoure encore. « C’est un grand moment d’émotion, un grand moment de joie. C’est la première fois qu’une association à but non lucratif obtient un prix Galien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte