De nouvelles études sur la grippe

Une immunité résiduelle à H1N1 chez les personnes âgées

Publié le 05/10/2009
- Mis à jour le 12/12/2014

EN 1957, LA PANDÉMIE de grippe dite asiatique a été causée par le virus influenza A(H2N2), lequel a circulé jusqu’en 1968, date à laquelle il a été remplacé par le virus A(H3N2), responsable de la grippe de Hong Kong. Avant 1957, ce sont des descendants directs du virus A(H1N1) à l’origine de la terrible grippe espagnole de 1918 qui circulaient. En 1977, une variété de A(H1N1) réémergea et, avec la souche A(H3N2), est à l’origine des grippes saisonnières de ces trois dernières décennies.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?