Loi de santé : passe d’armes entre la députée LR, Valérie Boyer, et Marisol Touraine

Par
Stéphane Long -
Publié le 24/11/2015

Crédit photo : DR

Valérie Boyer a fustigé la décision du gouvernement de maintenir le débat sur la loi de santé lors des questions au gouvernement, peu avant le début de l’examen du texte, ce mardi, à l’Assemblée nationale.

« La loi de santé nécessitait, méritait un moratoire », a martelé la député LR des Bouches-du-Rhône, en ligne avec la demande des syndicats de médecins et de l’UFML rassemblés au sein du Mouvement pour la santé de tous.

Patriotisme et responsabilité

« Nos professionnels de santé ont fait leur devoir avec patriotisme et responsabilité » pendant les attentats du 13 novembre, « pourtant ce soir nous examinons un texte qui fait l’unanimité des professionnels de santé contre lui » s’est indignée Valérie Boyer en égrenant les mesures auxquelles de nombreux médecins se sont opposés.

« Alors que la France est encore en deuil, votre gouvernement persiste dans la division en maintenant la discussion sur la loi de santé » a-t-elle conclu avant d’exhorter le Premier ministre à « rassembler plutôt que fragiliser et diviser ».

« Le projet de loi a été débattu il y a plusieurs mois en première lecture et ne comporte au moment de la deuxième lecture aucune nouvelle mesure » lui a répondu la ministre de la Santé, Marisol Touraine en ajoutant que « le débat va avoir lieu, madame la députée. Et ce débat se fait dans l’intérêt des Français, dans l’intérêt des professionnels ».


Source : lequotidiendumedecin.fr