Le point de vue du Dr Marie-Hélène Franjou*

Les personnes en situation de handicap souffrent surtout de solitude  Abonné

Publié le 24/03/2020

Cette pédiatre est engagée depuis longtemps dans la cause des femmes, contre les mutilations sexuelles féminines et pour l'abolition de la prostitution. Avec l'Amicale du Nid qu'elle préside, elle s'oppose à la création du statut d'assistants sexuels qu'elle assimile à des « achats d’actes sexuels », selon elle, « aussi méprisants pour l’acheteur que pour la personne achetée. »

Le recours à l’assistanat sexuel pour les personnes en situation de handicap est de nouveau évoqué bien que le Comité Consultatif National d’Éthique ait émis un avis très étayé sur la question en 2012 [1]. Y a-t-il eu des évolutions sociales depuis lors qui laisseraient à penser qu’on puisse revenir sur le sujet ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte