Les attentes des principaux acteurs de la réforme

Publié le 14/09/2009
- Mis à jour le 14/09/2009

• Dr Bernard Ortolan, président du CNFMC des libéraux :

«  Les textes sont en train de s’écrire. Ils prévoient la création d’un conseil national de développement professionnel continu. Si toutes les institutions s’entendent bien, il n’y a pas de raison de ne pas arriver à donner à chacune d’elle un rôle légitime dans le dispositif. La recherche d’un consensus est un impérieux besoin  ».

•Dr Olivier Goëau-Brissonnière, président de la Fédération des spécialités médicales (FSM) :

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?