UUne mutation variable selon le système HLA

Le VIH s’adapte au système immunitaire

- Mis à jour le 25/02/2009

LE VIH MUTE BEAUCOUP et notamment en suivant une co-évolution hôte-pathogène. L’un des nœuds de cette évolution est constitué par des interactions entre les gènes du système HLA et ceux des protéines du VIH. Les molécules du système HLA présentent des fragments des protéines du VIH (des épitopes) à la surface des cellules infectées, ce qui permet une reconnaissance immunitaire et une action lytique des CD8.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?