Fraude, absentéisme, retards... : les patients précaires victimes de stéréotypes chez les médecins, selon le Défenseur des droits

Par
Sophie Martos -
Publié le 04/04/2017
CMU

CMU
Crédit photo : Phanie

Les patients en situation de précarité sont victimes de « représentations médicales stéréotypées » chez les praticiens libéraux pouvant conduire à des pratiques de différenciation, voire à des discriminations, selon une étude publiée par le Défenseur des droits en partenariat avec le Fonds CMU.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?