Dr. Pierre Philippe, ancien médecin urgentiste au CHU de Lannion

En Bretagne, un praticien hospitalier face à l'affaire des algues vertes  Abonné

Publié le 12/05/2020
Il est celui qui a médiatisé, un peu à son corps défendant, la question du risque sanitaire des algues vertes dans les Côtes d'Armor. Ce médecin de Lannion s'est pourtant toujours tenu volontairement à bonne distance des associations et estime n'avoir fait que son devoir.

Crédit photo : DR

C'est un des problèmes d'environnement auquel est confronté La Bretagne depuis plus de 30 ans. Les marées d’algues vertes qui se déposent sur certaines plages dégagent en séchant de l’hydrogène sulfuré, un gaz toxique qui devient mortel en grande quantité. Urgentiste à l’hôpital de Lannion depuis 1988, le Dr. Pierre Philippe a rencontré plusieurs cas d’accidents graves ou mortels survenus au milieu d’algues vertes. Pour démontrer l’évidence que beaucoup ne souhaitaient pas voir, il a lutté sur son terrain d’action : la médecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte