Convention internationale des droits de l’enfant : la France peut mieux faire !  Abonné

Publié le 10/06/2015
Le défenseur des droits, Jacques Toubon, et son adjointe, Geneviève Avenard.

Le défenseur des droits, Jacques Toubon, et son adjointe, Geneviève Avenard.
Crédit photo : S. TOUBON et DSFA DPL

Plus de 3 millions d’enfants, soit un sur cinq, vivent sous le seuil de pauvreté en France, s’alarme l’Unicef France dans un rapport intitulé « Chaque enfant compte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte