Un rapport pour moderniser les recrutements à l’hôpital

Clinicien hospitalier, le nouveau statut qui inquiète les syndicats

Publié le 22/07/2009
- Mis à jour le 22/07/2009
1276098774F_600x_78318_IMG_17381_1248320954220.jpg

1276098774F_600x_78318_IMG_17381_1248320954220.jpg
Crédit photo : S TOUBON

PRÈS DE 12 000 postes de praticiens hospitaliers (PH) sont aujourd’hui vacants en France. L’anesthésie, la réanimation, les urgences, l’imagerie et la radiologie sont durement touchées. Les hôpitaux recourent à l’intérim au coup par coup. Coûteux, pas franchement autorisé, et de qualité inégale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?