Buzyn accuse Le Pen de courir après les « néonazis », la présidente du RN veut porter plainte pour « injure »

Par
Stéphane Long -
Publié le 18/02/2019
buzyn VS le pen

buzyn VS le pen
Crédit photo : S. Toubon et AFP

Agnès Buzyn et Marine Le Pen s’invectivent par médias interposés depuis ce week-end. Invitée sur LCI, dimanche, la ministre de la Santé avait critiqué la présidente du Rassemblement national (RN), l’accusant de « double jeu » alors que cette dernière avait pris la défense d’Alain Finkielkraut, insulté par des Gilets jaunes lors d’une manifestation parisienne.

« Elle est contre l’antisémitisme, mais elle a plein de néonazis dans son entourage, et dès qu’elle peut aller en Autriche ou à Bruxelles avec tous les néonazis ou les mouvements d’extrême droite d’Europe et du monde entier, elle y court. Elle mange à tous les râteliers », s’est indignée Agnès Buzyn à l’antenne.

Réplique immédiate de Marine le Pen qui annonce sur twitter son intention de porter plainte et dénonce au passage l’« incompétence du gouvernement ».


Interrogé par « Le parisien », Wallerand de Saint-Just confirme la volonté du RN de saisir la justice pour « injure ». « Dire ce qu’a dit Mme Buzyn, c’est juridiquement et intellectuellement une injure publique, on n’est pas dans la diffamation car il n’y a pas d’imputation d’un fait précis », précise le trésorier et membre du bureau exécutif du parti.
Peu avant, Louis Aliot, député RN des Pyrénées-Orientales, compagnon de Marine Le Pen, avait répliqué à Agnès Buzyn disant qu’il inquiétait pour « sa santé… mentale ».


Source : lequotidiendumedecin.fr