Éditorial

Baptême du feu

Par
Jean Paillard -
Publié le 31/10/2019

Ira ? Ira pas ? Décidément, chaque élection qui passe est l’occasion de s’interroger sur le destin politique d’Agnès Buzyn. Il y a huit mois, la ministre de la Santé avait déjà été donnée partante du gouvernement pour prendre la tête de liste LREM des européennes. Le suspens dura quelques semaines, avant que la candidature de Nathalie Loiseau – à l'époque, son homologue aux affaires européennes — ne s’impose finalement. Un scénario similaire s’est rejoué cette semaine concernant cette fois les prochaines municipales.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)