Lévothyrox : Merck condamné en référé à délivrer l’ancienne formule en Haute-Garonne

Par
Fabienne Rigal -
Publié le 15/11/2017

Le tribunal de grande instance de Toulouse a condamné le laboratoire Merck à fournir « sans délai, par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, le produit ancienne formule (du lévothyrox), aujourd’hui nommé Euthyrox », à 25 patients de Haute-Garonne qui l’ont réclamé.

Quatre-vingt-dix patients avaient porté plainte en référé. Le juge de Toulouse s’est déclaré incompétent pour les 65 patients résidant en dehors du département de Haute-Garonne. Le juge s’était rendu le 8 novembre dans une pharmacie à proximité du tribunal où il avait constaté l’absence de l’ancienne formule. Le tribunal a décidé d’infliger à Merck une astreinte de 10 000 euros par jour par infraction, et le laboratoire a annoncé son intention de faire appel de cette décision.

Le P-DG de Merck France, Thierry Hulot, a aussi annoncé l’importation d’ici à la fin de l’année de 200 000 boîtes supplémentaires de l’ancienne formule, à la demande de l’ANSM « pour accompagner plus longtemps » les patients qui en ont besoin.

Plusieurs autres plaintes sont en cours contre le laboratoire ou l'ANSM, ou encore la ministre de la Santé.

Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr