Intersexes : le Comité national d'éthique plaide pour du cas par cas, en privilégiant l'autodétermination du patient

Par
Coline Garré -
Publié le 27/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) recommande dans son avis 132 consacré aux personnes ayant des variations du développement sexuel de faire en sorte que l'enfant puisse être associé aux choix thérapeutiques le concernant, et donc de repousser les interventions irréversibles mettant en jeu son intégrité physique, et de concentrer la prise en charge dans les centres de référence.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?