Glyphosate : l'Assemblée persiste à rejeter son inscription dans la loi

Glyphosate : l'Assemblée persiste à rejeter son inscription dans la loi

Coline Garré
| 17.09.2018
  • Glyphosate

Les députés ont de nouveau rejeté l'ensemble des amendements visant à graver dans la loi l'interdiction du glyphosate d'ici trois ans, soit 2021 - une promesse d'Emmanuel Macron - lors de l'examen du projet de loi agriculture et alimentation. 

Tous ces amendements, qu'ils soient portés par les Insoumis, l'ex-ministre de l'Écologie Delphine Batho ou le marcheur François-Michel Lambert, avaient le soutien de l'ensemble de la gauche, qui souhaite envoyer « un signal fort sur ce sujet »

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a en revanche réaffirmé son opposition à l'inscription de cette échéance dans la loi, en mettant en avant la méthode du gouvernement : task force, mobilisation de la recherche pour développer des solutions agronomiques, mission parlementaire…

En mai dernier, lors de la première lecture du texte, des députés avaient déjà plaidé en vain pour sanctuariser dans la loi l'engagement présidentiel. Ils avaient reçu le soutien de Nicolas Hulot, alors ministre de l'Écologie, tandis que Stéphane Travert s'y opposait déjà. 

Interdiction des couverts et contenants jetables en plastique

Les députés ont approuvé l'interdiction des couverts et contenants jetables en plastique au 1er janvier 2020, en plus des pailles et des touillettes, ainsi que l'interdiction des contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en plastique dans les cantines de la crèche à l'université au plus tard au 1er janvier 2025 pour les collectivités de plus de 2000 habitants, et 2028, pour les communes plus petites, contre l'avis de Stéphane Travert. 

Toujours contre l'avis du gouvernement, l'Assemblée a voté l'expérimentation de menus végétariens dans les cantines scolaires au moins une fois par semaine, pour une durée de deux ans. 

Elle s'est ralliée en revanche au gouvernement en revenant sur son ambition de durcir l'étiquetage de certaines denrées alimentaires à partir de 2023. En première lecture, les députés avaient ouvert la porte à l'inscription de l'origine géographique, le mode d'élevage, le nombre de traitements par des produits phytosanitaires sur les fruits et légumes frais, ou encore la mention « nourri aux OGM ».  

Les députés ont adopté l'ensemble du projet de loi Alimentation et agriculture ce 15 septembre ; il sera examiné en deuxième lecture au Sénat le 25 septembre.  

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
google

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la publication d'un guide pratique par l'Ordre des médecins il y a quelques mois, visant à aider... 5

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 1

Érosion du volontariat, nuit profonde abandonnée, réquisitions : la PDS toujours très fragile !

pds

Stabilité ou érosion du volontariat dans une majorité de départements, hausse timide des régulateurs libéraux (grâce aux retraités), nuit... 6

57 députés de gauche réclament le conventionnement sélectif et épinglent le lobby médical

Jean-Luc Mélenchon

Le projet de loi de santé dont l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale s'est achevé dans la nuit du 22 au 23 mars fait grincer... 4

Un antidépresseur prometteur dans l'anémie des syndromes myélodysplasiques

Des antidépresseurs de prescription courante, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, pourraient se révéler un... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter