Décès de Naomi Musenga : ouverture d'une information judiciaire

Décès de Naomi Musenga : ouverture d'une information judiciaire

11.07.2018
  • Naomi Musenga

Sa famille le demandait, c'est désormais chose faite. Une information judiciaire pour « non-assistance à personne en péril » va être ouverte dans l'enquête sur la mort de Naomi Musenga, la jeune femme décédée en décembre après avoir été moquée par une opératrice du SAMU.

La procureure de la République de Strasbourg, Yolande Renzi, l'a annoncé ce mercredi dans un communiqué : « Je procéderai dans les prochains jours à l'ouverture d'une information judiciaire du chef de non-assistance à personne en péril contre l'opératrice du centre des appels d'urgence et tous autres, ainsi que du chef d'homicide involontaire contre X. »

Intoxication au paracétamol absorbé par automédication

Elle indique par ailleurs avoir reçu la famille de Naomi Musenga pour leur faire part des « éléments médicaux obtenus, lesquels expliquent le décès comme étant la conséquence d'une intoxication au paracétamol absorbé par automédication sur plusieurs jours ». Le communiqué précise également que « la destruction évolutive des cellules de son foie a emporté la défaillance de l'ensemble des organes conduisant rapidement à son décès ».

Les parents de la jeune femme doivent être reçus par la ministre de la Santé ce mercredi en fin de journée.

À la fin du mois de juin, un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) avait déjà pointé du doigt les mauvaises pratiques de régulation appliquées par le SAMU de Strasbourg et conduit à la démission de son responsable.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
CERTIFICAT DECES

Certificats de décès : feu vert pour le recours aux internes et aux retraités, mais pas aux infirmiers

Comment pallier le manque de médecins pour établir rapidement des certificats de décès ? Des débats vifs ont animé l'Assemblée nationale sur le sujet mercredi soir et ont débouché sur une alternative, jugée néanmoins insuffisante... 24

La HAS détaille sa méthode pour évaluer l'homéopathie

homeopathie

La Haute Autorité de santé (HAS) a comme objectif de rendre un avis en juin prochain sur le bien-fondé du remboursement de l’homéopathie.... 1

Environ 7 200 décès attribuables à la grippe, l'épidémie touche à sa fin

grippe

L'épidémie de grippe est terminée dans 3 régions, Bourgogne-France-Comté, Corse et Ile-de-France et tire à sa fin ailleurs en métropole, a... 2

La tuberculose éradicable en 25 ans selon les experts du « Lancet »

tuberculose

Il est possible d'éradiquer la tuberculose d'ici à 25 ans avec une stratégie bien ciblée et des financements à la hauteur, estiment... 2

« Vous n'êtes pas ici entre confrères ! », « Ayez du courage » : des députés accusent Buzyn de corporatisme, la ministre garde son cap anti-coercition

BUZYN an

Examiné depuis lundi en séance publique, le projet de loi de santé a provoqué sans surprise un vif et long débat sur la question de la... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter