Bordeaux : 77 cas de rougeole recensés dans l'agglomération depuis novembre

Bordeaux : 77 cas de rougeole recensés dans l'agglomération depuis novembre

Coline Garré
| 12.01.2018

Depuis novembre 2017, 77 cas de rougeole ont été signalés dans l'agglomération bordelaise, a annoncé le 11 janvier l'agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, dont 12 ont nécessité une hospitalisation.

L'épidémie de rougeole a démarré fin 2017 sur le campus universitaire de Bordeaux. À la veille des vacances scolaires, 16 cas étaient recensés. Puis « 38 nouveaux cas ont été recensés dans l'ensemble de la commune », a indiqué l'ARS.

L'épidémie touche particulièrement les enfants et les jeunes adultes. Il s'agit de personnes en majorité non vaccinés (ou partiellement, lorsqu'ils n'ont pas eu la deuxième dose), précise au « Quotidien » l'ARS. 

« L'épidémie peut s'étendre rapidement puisqu'une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes », souligne l'ARS qui rappelle « l'importance de se faire vacciner pour stopper l'épidémie et éviter des complications neurologiques graves, voire des décès ».

Règles d'hygiène et vaccination

Par mesure de prévention, l'ARS invite la population bordelaise à vérifier l'état de sa vaccination et celle de ses enfants (carnet de santé, carnet de vaccination…), ou à consulter le médecin traitant en cas de doute.

L'élimination de la rougeole est possible, selon l'ARS, si la couverture vaccinale atteint 95 %. Or en Gironde, en 2015 la couverture contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) 2 doses est de 80,3 % chez les enfants de deux ans.

Le calendrier vaccinal 2017 préconise une première dose du vaccin trivalent ROR à 12 mois et une 2e dose du vaccin trivalent entre 16 et 18 mois. Depuis le 1er janvier 2018, le vaccin ROR fait partie des 11 vaccins pédiatriques désormais obligatoires.

Pour les enfants, adolescents et adultes nés depuis 1980 et n’ayant pas reçu les deux doses préconisées, un rattrapage est proposé, possible à tout âge.

L'ARS rappelle aussi les 7 gestes de protection contre les virus (se laver les mains, utiliser des mouchoirs uniques, se couvrir nez et bouche quand on tousse et éternue, porter un masque en présence de personnes vulnérables, etc.).

De 2008 à 2016, soit en 9 ans, plus de 24 000 cas de rougeole ont été déclarés en France (dont près de 15 000 cas pour la seule année 2011). Près de 1 500 cas ont présenté une pneumopathie grave, 34 une complication neurologique et 10 sont décédés, rappelle l'ARS. Une jeune fille de 16 ans est décédée le 27 juin des suites d'une rougeole aiguë à Marseille. En Europe, ce sont 35 personnes qui ont perdu la vie ces 12 derniers mois des suites de la rougeole, selon l'Organisation mondiale de la santé. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 19 Commentaires
 
martine l Médecin ou Interne 13.01.2018 à 18h23

Interne en 2000 dans le service de pédiatrie de Pau , j'ai vu un enfant hospitalisé pour dégradation neurologique : après multiples explorations, le diagnostic tombe, inexorable : leucoencéphalite Lire la suite

Répondre
 
pédiatredebanlieue Médecin ou Interne 13.01.2018 à 14h52

Les complications neurologiques précoces et tardives ( LESS) après rougeole existent même en l'absence de traitement antipyrétique,les complications ORL ( œdème glottique aigüe) et Lire la suite

Répondre
 
Galilea Médecin ou Interne 13.01.2018 à 10h56

La rougeole est classiquement une maladie d'enfant de 5 à 10 ans; chez un enfant normalement constitué, nourri, et non immuno-déprimé, elle se passe sans complication et sans séquelles, pour peu que Lire la suite

Répondre
 
CYRILLE V Médecin ou Interne 13.01.2018 à 14h58

@Galilea, qui affirme avoir passé récemment un DU d'immunologie...
voici une source de l'OMS qui vous donne des précisions sur la mortalité de la rougeole, qui peut atteindre 30 pour cent des Lire la suite

Répondre
 
Galilea Médecin ou Interne 13.01.2018 à 16h18

Diantre! quelle chance inouïe ai-je ai d'avoir survécu sans séquelles à ma rougeole infantile!!! faut que je publie!!!

Répondre
 
joël a Médecin ou Interne 12.01.2018 à 22h14

D'accord avec PH B. Un peu de bon sens... que diable. Et on arrête de brandir les 80% d'efficacité pour 90% de vaccinés.

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 12.01.2018 à 22h01

Oups! Pas sûr que la rougeole soit si bénigne avec notamment les pneumopathies qui finissent leur stage survie rougeole dans le service, et les rares il est vrai mais franchement terribles Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Même pas besoin de tousser ou d’éternuer, la grippe pourrait se transmettre juste par la respiration

grippe

La transmission de la grippe serait encore plus facile qu’on le croit, selon une étude parue dans les « PNAS », puisque simplement respirer... 5

Le conflit se durcit entre les médecins régulateurs et l’ARS en Haute-Garonne

Début d’année compliqué pour les acteurs de la permanence des soins en Haute-Garonne. En grève illimitée depuis le 1er janvier, les... 1

Combiner l’ADN circulant et les marqueurs sériques pour détecter précocement huit cancers

cancer biopsie

Des chercheurs de l’école de médecine de l’université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland) ont mis au point une nouvelle forme de biopsie... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter