CRISPR, des mutations « off-targets » encore plus inattendues

CRISPR, des mutations « off-targets » encore plus inattendues

Dr Irène Drogou
| 29.05.2017

La technologie d'édition de génome CRISPR-Cas9 semble entraîner encore plus de mutations inattendues que prévu, explique une étude publiée dans « Nature Methods » ayant utilisé le séquençage du génome entier.

Selon l'équipe dirigée par le Dr Vinit Mahajan de l'université de Stanford, la technique CRISPR introduit des centaines de mutations « off targets » non prévues par les algorithmes développés pour prédire les zones les plus susceptibles de subir des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 2 Commentaires
 
Jean-Paul B Médecin ou Interne 29.05.2017 à 22h50

on peut même élargir cette demande : il est fréquent que vous ne vous ne donniez t pas assez d'éléments de référence pour que l'on puisse retrouver l'article princeps

Répondre
 
Patrick B Médecin ou Interne 29.05.2017 à 19h38

Pourriez-vous svp citer vos sources ?Impossible de trouver cet article sur PubMed. Pas de Mahajan à Stanford ni dans un journal "Nature..." à part sur l'obésité. IL y a bien un Mahajan VB qui publie Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 17

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment les territoires innovent sous la pressionDes villes moyennes font reculer les déserts

Abonné

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter