Leader de la prise de rendez-vous en ligne, Doctolib lève 18 millions d’euros

Leader de la prise de rendez-vous en ligne, Doctolib lève 18 millions d’euros

13.10.2015
  • Leader de la prise de rendez-vous en ligne, Doctolib lève 18 millions d’euros  - 1

    Leader de la prise de rendez-vous en ligne, Doctolib lève 18 millions d’euros

Vendredi au séminaire médical des cliniques Médipôle Partenaires à Toulouse, samedi au congrès de la Société française d’ORL... Stanislas Niox-Chateau, président fondateur de Doctolib, ne ménage pas sa peine pour évangéliser les praticiens à la prise de rendez-vous en ligne.

Leader sur ce secteur, avec quelque 5 000 professionnels de santé à son carnet d’adresses, Doctolib vient d’annoncer, mardi 13 octobre, une nouvelle levée de fonds d’un montant de 18 millions d’euros auprès d’Accel, fonds de capital-risque international, notamment investisseur chez Facebook, Dropbox, Spotify et BlaBlaCar.

Les investisseurs historiques de Doctolib (le fonds Kerala Ventures - Pierre Kosciusko-Morizet, cofondateur et ancien P-DG de PriceMinister, Bertrand Jelensperger, cofondateur et P-DG de Lafourchette), participent également à l’opération, précise un communiqué. Ils sont par ailleurs rejoints par Nicolas Brusson, cofondateur de BlaBlaCar. La start-up parisienne facture ses services 100 euros par mois.

600 nouveaux cabinets utilisateurs tous les mois

« Les cabinets adoptent notre solution au rythme de 600 par mois », vante Stanislas Niox-Chateau dont l’entreprise équipe également quelque 100 hôpitaux publics et cliniques. Spécialiste de la prise de rendez-vous sur le Web, le jeune dirigeant de 28 ans n’en est pas à son coup d’essai dans le secteur puisqu’il est créateur de Balinea.com (spa et salons de coiffure) et investisseur, via un fonds, dans Lafourchette (site de réservation dans les restaurants).

« Un tiers de nos clients sont des chirurgiens ou anesthésistes, un autre tiers est composé de généralistes, 25 % sont des dentistes, explique le jeune entrepreneur. De 30 à 50 % des prises de rendez-vous de nos praticiens sont effectués via Doctolib et chez 15 % d’entre eux, plus de 50 % sont effectués sur le Net. »

Solution déployée sur le cloud, Doctolib (gérable depuis un portable, un PC et une tablette) nécessite une sécurisation du transit des données. « Nous travaillons avec un hébergeur agréé et travaillons en lien avec l’Ordre des médecins pour que tout soit dans les règles », dit Stanislas Niox-Chateau.

La levée de fonds opérée mardi, la troisième en deux ans, doit permettre à Doctolib (120 salariés) d’embaucher d’ici à 12 mois une centaine de nouveaux collaborateurs, en province, notamment afin de démarcher les médecins au plus près. « Nous voyons tous les praticiens en face à face car chaque solution doit être personnalisée. Le cabinet possède-t-il un secrétariat ? Comment peut-on organiser différemment les prises de rendez-vous ? »

L’entreprise revendique un gain de productivité multiplié par deux chez son client et une réduction de 75 % des rendez-vous non honorés, grâce, entre autres à des SMS de rappel. Doctolib envisage de déployer son offre dans le reste de l’Europe pour atteindre « le plus rapidement possible » les 100 000 praticiens.

Guillaume Mollaret
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
CathL Médecin ou Interne 14.10.2015 à 16h35

Incontournable ? Devenu indispensable pour prendre un RDV avec un coach sportif, une esthéticienne, un étiopathe, un naturopathe, un chiropracteur, un ostéopathe... eh oui, ces professions figurent Lire la suite

Répondre
 
MARIE PAULE M Médecin ou Interne 13.10.2015 à 21h38

« Bravo Doctolib un sevice devenu incontournable ! »

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 13.10.2015 à 22h46

« Ben voyons ! incontournable ! vous devez être une pédiatre pour petis mômes à parents branchés, pour ce qui est des anciens habitant la rue principale au fond du chose je n'en suis pas convaincu, m Lire la suite

Répondre
 
JOEL S Médecin ou Interne 14.10.2015 à 00h37

Cher confrère ne jugez pas sans savoir. Je suis généraliste et utilise Doctolib depuis 2 ans. Ma clientèle est extrèmement diversifiée. Les services rendus par Doctolib sont inestimables! Je Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter