La moitié des tumeurs germinales du testicule sont d’origine familiale

La moitié des tumeurs germinales du testicule sont d’origine familiale

Damien Coulomb
| 10.09.2015
  • La moitié des tumeurs germinales du testicule sont d’origine familiale - 1

    La moitié des tumeurs germinales du testicule sont d’origine familiale

La tumeur germinale testiculaire est le cancer le plus commun chez les hommes jeunes, avec 18 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année en Europe où son incidence a doublé en 40 ans. À ce jour, aucun facteur de risque exogène n’a encore été clairement établi. En revanche, les études épidémiologiques semblent renforcer l’idée d’une forte héritabilité. Des études à l’échelle du génome entier sont d’ailleurs parvenues à identifier des polymorphismes nucléotidiques (c’est-à-dire des variations qui ne touchent qu’un seul nucléotide) associées au développement de tumeurs germinales du testicule.

Deux approches populationnelle et génomique

Dans un article publié dans « Scientific Reports », Kevin Litchfield de l’institut londonien de recherche sur le cancer, et ses collègues, ont utilisé deux approches complémentaires pour évaluer le niveau d’héritabilité de ces tumeurs : une approche populationnelle et une approche génomique. Dans un premier temps, ils ont exploré un registre populationnel suédois comprenant les données de plus de 15 millions d’individus. Ce premier travail a permis d’estimé que, dans 48,9 % des cas, le cancer était d’origine familiale.

Ils ont ensuite procédé à une analyse du génome entier de 922 malades atteints d’un cancer familial et de 4 842 contrôles sains. Les mutations déjà identifiées comme étant liées au cancer des testicules n’étaient impliquées que dans 9,1 % des cas. Dans 37,4 % des cas, l’héritabilité s’expliquait par un polymorphisme nucléotidique connu associé ou non aux tumeurs germinales du testicule dans la littérature.

L’héritabilité mesurée dans l’analyse du génome entier (37,4 %) est inférieure à celle observée dans l’étude populationnelle (48,9 %). « Cette différence correspond aux variants encore inconnus, et souligne le lien encore imparfait entre variants génétiques et pathologie », estiment les auteurs pour qui de nombreux variants génétiques à l’origine du cancer germinal testiculaire restent à découvrir.

Les auteurs précisent que les chromosomes 1 et 3 sont ceux qui portent le plus de loci communs aux patients atteints de tumeur. Ils sont suivis de près par le chromosome 20, pourtant bien plus court que les deux premiers.

L’importance des facteurs environnementaux

Bien que les tumeurs germinales testiculaires aient une héritabilité importante, les facteurs environnementaux jouent également un grand rôle dans le développement de la maladie. Selon le registre suédois consulté par les auteurs, le frère d’un malade a 10,8 fois plus de risque de développer la maladie qu’un individu de la population générale si la différence d’âge est de moins de 5 ans, contre 6,7 fois plus de risque si la différence d’âge est supérieure de 5 ans. « L’exposition au même environnement, y compris in utero, augmente encore plus le risque de tumeur au sein d’une même fratrie », résument les auteurs.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter