Deux variants génétiques sont identifiés - Ces cancers du poumon sans fumée

Deux variants génétiques sont identifiésCes cancers du poumon sans fumée

23.03.2010
Une publication dans « The Lancet Oncology » donne un éclairage intéressant sur le cancer pulmonaire non associé à un tabagisme. Composant un sous-groupe assez important des cancers pulmonaires, les cancers des non-fumeurs (CPNF) en constituent une catégorie tout à fait à part, avec ses spécificités moléculaires, démographiques et histopathologiques. Et également génétiques : la publication met au jour deux variants jusque-là non identifiés. Ces cancers sont maintenant l’objet d’investigations poussées.
  • 1288277027140198_IMG_32640_HR.jpg

ON APPREND, de l’équipe qui a mené une recherche sur les origines génétiques du CPNF, que 10 % des patients à l’échelle mondiale qui présentent un cancer pulmonaire n’ont jamais fumé (ou moins de 100 cigarettes dans leur vie entière). Et que dans certaines régions du monde comme l’Asie, cette proportion est encore plus importante, avoisinant probablement 30 à 40 %.

Il y a une d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

Première greffe de pénis et de scrotum (sans testicules) réussie sur un blessé de guerre américain

greffe penis

« Nous sommes optimistes quant aux résultats de cette greffe qui devrait permettre à cet homme jeune de recouvrer des fonctions urinaires et... 2

Aux urgences, trois réunions de dix minutes par jour réduiraient de 40 % le taux d'erreurs médicales

URGENCES

De simples échanges réguliers entre médecins autour des cas des patients pris en charge aux urgences permettraient de réduire de 40 % le... 1

Traiter les anomalies du retour veineux en même temps que l'ulcère permet une meilleure cicatrisation

Traiter le retour veineux de manière précoce en cas d'ulcère veineux de la jambe permet une meilleure cicatrisation de cet ulcère, selon... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter