Dossier

Diversité et fragilité de la recherche en santé du travail

Une filière universitaire stimulante, mais méconnue Abonné

Publié le 02/03/2020
Une filière universitaire stimulante, mais méconnue


DR

Aucune nomination en 2020. En médecine du travail, ni nouveau professeur des universités praticien hospitalier (PU-PH), ni maître de conférences des universités praticien hospitalier (MCU-PH) n’a été nommé cette année. Le Pr Jean-Dominique Dewitte, président de la section dédiée à la santé au travail du Conseil national des universités, déplore ce manque. « Nous sommes de moins en moins nombreux. Le remplacement des départs en retraite se complique de par les volontés locales d’économies budgétaires des CHU et de par les difficultés à motiver les jeunes médecins », résume le PU…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte