Hyperactivité vésicale

L’incidence augmente avec l’âge  Abonné

Publié le 15/10/2015

L’Hyperactivité vésicale (HAV) avait en 2008 une prévalence dans le monde de 10,7 % chez les 20 ans et plus, et près de 3 millions de Français, dont 40 % d’hommes et 60 % de femmes de plus de 40 ans, en sont ainsi atteints.

Sur le plan physiopathologique, l’hyperactivité vésicale correspond d’abord à une anomalie du traitement sensoriel régulant la continence au niveau de l’urothélium, des nerfs et du muscle lisse du détrusor.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte