Sexualité et dépression

Des liens étroits  Abonné

Par
Publié le 13/04/2017
dépression et sexualité

dépression et sexualité
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les personnes déprimées ont un risque de suicide 20 fois plus important que la population générale. L'impact de cette maladie mentale sur la mortalité toutes causes confondues et, notamment, sur la mortalité cardiovasculaire est significatif. La dépression augmente le risque d'AVC et d'infarctus du myocarde. « Ce risque est corrélé à la sévérité de la dépression car il existe des mécanismes génétiques et biologiques communs aux troubles de l'humeur (dont la dépression) et aux maladies cardiovasculaires et métaboliques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte