Quand l’annulaire n’est pas à l’index

Un facteur prédictif de succès chez les traders  Abonné

Publié le 12/01/2009
1276111421F_600x_25036_IMG_6549_1231819243375.jpg

1276111421F_600x_25036_IMG_6549_1231819243375.jpg
Crédit photo : AFP

CROYEZ-VOUS les prédications des chiromanciennes et autres diseuses de bonne aventure pour votre carrière ? Non ? Et bien si vous êtes trader, vous pourriez avoir tort… Des scientifiques britanniques viennent de prouver dans læs très sérieux « Proceedings » de l’Académie des sciences américaine qu’il n’est peut-être pas si farfelu de lire l’avenir dans les mains. Coates et coll ont montré en effet que chez les traders un annulaire relativement plus long que l’index serait un marqueur prédictif de succès en bourse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte