Traitement de fond des rhumatismes inflammatoires

L’efficacité structurale de l’introduction très précoce  Abonné

Publié le 29/11/2010
1290997187206150_IMG_48875_HR.jpg

1290997187206150_IMG_48875_HR.jpg

LES BÉNÉFICES DE l’administration rapide d’un traitement au cours de la polyarthrite rhumatoïde sont aujourd’hui bien étayés. Plusieurs travaux ont en effet mis en évidence l’importance de la mise en œuvre d’une intervention thérapeutique précoce. Celle-ci a des conséquences importantes sur l’évolution ultérieure de la maladie. En particulier, le taux de rémission est plus important et un ralentissement de la progression de la maladie est obtenu, ainsi qu’une prévention des destructions ostéo-articulaires et du handicap.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte