Biothérapies dans l’arthrose

État des lieux et perspectives  Abonné

Publié le 05/04/2012

Par le Dr Jérémie Sellam*

LA COMPOSANTE inflammatoire de l’arthrose, bien que moins importante comparativement à celle de la polyarthrite rhumatoïde, est directement impliquée dans la dégradation du cartilage. On peut donc envisager de bloquer diverses cytokines pro-inflammatoires telles que le TNF alpha ou l’interleukine 6 (IL-6).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte