Identifier les patients à risque

Des drapeaux dans la lombalgie commune  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 19/12/2019
Rouges pour les signes d’alerte orientant vers une pathologie sous-jacente, jaunes pour les facteurs psychosociaux associés à un risque accru de passage à la chronicité et bleus et noirs pour les paramètres liés au travail : la Haute Autorité de santé agite différents drapeaux pour améliorer la prise en charge de la lombalgie commune.
En cas de lombalgie chronique, une prise en charge pluridisciplinaire peut être envisagée

En cas de lombalgie chronique, une prise en charge pluridisciplinaire peut être envisagée
Crédit photo : Phanie

Dans sa recommandation de bonne pratique publiée en avril dernier, la Haute Autorité de santé (HAS) mise sur l’amélioration de la prise en charge initiale des patients souffrant de lombalgie commune pour réduire le poids économique et social de cette pathologie, qui touche 84 % des Français au moins une fois au cours de leur vie (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte