Des questionnaires pour affiner l’évaluation

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 19/12/2019

Parallèlement à la recherche précoce des facteurs de risque psychosociaux, le praticien peut s’appuyer sur différents questionnaires pour mieux préciser le risque de passage à la chronicité : le STarT Back screening tool, qui propose une prise en charge stratifiée sur le risque, ou la version courte du questionnaire Örebro, qui est lui prédictif de l’absentéisme. Il peut aussi faire appel à d’autres outils comme le FABQ qui évalue le niveau de peurs et d’évitements liés à la lombalgie ou l’HAD, qui précise le niveau d’anxiété et de dépression.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?