Des questionnaires pour affiner l’évaluation  Abonné

Par
Publié le 19/12/2019

Parallèlement à la recherche précoce des facteurs de risque psychosociaux, le praticien peut s’appuyer sur différents questionnaires pour mieux préciser le risque de passage à la chronicité : le STarT Back screening tool, qui propose une prise en charge stratifiée sur le risque, ou la version courte du questionnaire Örebro, qui est lui prédictif de l’absentéisme. Il peut aussi faire appel à d’autres outils comme le FABQ qui évalue le niveau de peurs et d’évitements liés à la lombalgie ou l’HAD, qui précise le niveau d’anxiété et de dépression.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte