Granulomatose éosinophilique avec polyangéite

Une maladie rare mais mieux démembrée  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 06/05/2019
granulomatose polyangéite

granulomatose polyangéite
Crédit photo : Phanie

La granulomatose éosinophilique avec polyangéite (Gepa) est une maladie très rare, dont la prévalence est estimée entre 7,3 et 17,8 par million et l’incidence entre 0,9 et 2,4 par million, plus élevée chez les asthmatiques (34,6/million). Il existe une prédisposition génétique (HLA DRB4, avec un OR de 2,49), le sex-ratio est de 1 et l’âge moyen au diagnostic de 45-50 ans (ce qui diffère donc de l’asthme allergique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte