Pour des critères diagnostiques pragmatiques  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 06/05/2019

Deux phénotypes se distinguent selon la présence, ou non, d’anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles (Anca) : granulomatose éosinophilique avec polyangéite (Gepa) avec vascularite dans le premier cas et Gepa avec maladie éosinophilique tissulaire dans le second cas. La négativité de la recherche d’Anca n’élimine pas le diagnostic, car elle concerne plus de 50 % des patients, notamment ceux vus en pneumologie. Ceci est d’autant plus important qu’une étude très récente a montré que la recherche d’Anca peut être négative dans le sang mais positive au niveau pulmonaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte