Augmenter le taux d'arrêt du tabac

Les substituts nicotiniques doivent être combinés

Par Hélia Hakimi-Prévot
Publié le 08/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
Substituts nicotiniques

Substituts nicotiniques
Crédit photo : PHANIE

Le sevrage tabagique représente un défi de taille pour les patients dépendants. Les fréquentes rechutes après arrêt de la cigarette sont intimement liées au syndrome de sevrage et au phénomène de « craving ». Aujourd'hui, les substituts nicotiniques restent le traitement fondamental de l'arrêt du tabac. Différentes formes de substituts sont, aujourd'hui, commercialisées : les formes buccales (spray, gommes, pastilles à sucer) qui répondent rapidement au « craving » et les formes transdermiques qui répondent au syndrome de sevrage.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?