Une évolution regrettable mais constante

Le tabagisme féminin augmente chez les femmes enceintes  Abonné

Publié le 18/12/2014
1418899861572021_IMG_143709_HR.jpg

1418899861572021_IMG_143709_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Vingt-six pour cent des femmes françaises fumaient en 2005, 30,2 % en 2010. Au-delà des effets néfastes depuis longtemps identifiés, vieillissement des organes (peau le plus visiblement), ostéoporose, parodontites, association avec les cancers du sein, de l’ovaire ou du col, un tabagisme féminin complique la contraception hormonale, obère la fertilité, compromet une grossesse et perturbe la périnatalité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte