Tabagisme du futur père, un risque pour l’enfant  Abonné

Publié le 18/12/2014

Une étude a montré que l’asthme non allergique est significativement plus fréquent chez les enfants dont le père a fumé avant la conception. Un risque qui augmente avec la précocité et la durée du tabagisme du père. Si le père a fumé à l’adolescence avant l’âge de 15 ans, le risque d’asthme est multiplié par trois, même s’il s’est arrêté de fumer 5 ans avant la naissance de l’enfant. Lorsque le père a commencé de fumer après 15 ans sur une longue durée (plus de 10 ans avant la conception), le risque d’asthme pour l’enfant est augmenté de 50 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte