Anomalies des récepteurs muscariniques cardiaques

Une découverte strasbourgeoise dans la mort subite du nourrisson  Abonné

Publié le 17/12/2010
1292552066211810_IMG_50257_HR.jpg

1292552066211810_IMG_50257_HR.jpg
Crédit photo : S. toubon/« le quotidien »

L’ÉQUIPE DE Pascal Bousquet, Angelo Livolsi et coll. (Université et hôpitaux universitaires de Strasbourg) s’intéresse depuis une dizaine d’années aux relations entre l’activité du système parasympathique et la mort subite du nourrisson. La constatation d’une hyperreprésentation des récepteurs à l’acétylcholine au niveau du myocarde des animaux a donné un substrat biologique au concept. C’est dans ce contexte que l’équipe strasbourgeoise a entrepris une étude pour rechercher la présence d’anomalies du système périphérique vago-cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte