Sclérose en plaques

Moins de poussées pendant l’allaitement

Publié le 21/06/2009
- Mis à jour le 21/06/2009

LES FEMMES atteintes de sclérose en plaques connaissent moins de poussées de leur maladie quand elles allaitent leur bébé. C’est la conclusion d’une étude de cas menée par une équipe de l’université de Stanford (Californie). La rémission a pu être constatée au cours l’année qui a suivi l’accouchement. À condition cependant qu’elles aient réalisé un allaitement au sein exclusif de leur bébé pendant au moins deux mois.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?