Les points forts

Publié le 27/05/2011
- Mis à jour le 27/05/2011

Une cryptorchidie nécessite une prise en charge spécialisée précoce avec une chirurgie vers 9 mois.

Le testicule non palpé doit être exploré par cœlioscopie.

Le risque de cancer du testicule est réel, que le testicule soit abaissé ou non, et ce risque concerne les deux testicules. Il est notablement diminué par un abaissement précoce.

La diminution de la fertilité est réelle, que la cryptorchidie soit uni ou bilatérale ; elle semble améliorée par une chirurgie précoce, vers 9 mois.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?